top of page

Au cœur de cet été où l'association Les Papillons continue de répondre à toutes les sollicitations, il est temps de faire le bilan du second trimestre de cette année.


Les partenariats se sont finalisés entre avril et juin. Nous avons continué sans relâche (et continuons encore) le travail demandé par La Banque Postale Assurances afin qu'en septembre, lorsque leur nouvelle garantie sera offerte aux parents, nous puissions être fiers d'être à leurs côtés, fiers de tous les outils que nous terminons de leur construire.

 

Nous avons envoyé les 26 000 tirelires Papillons à la Confédération Nationale des Buralistes. Elles seront distribuées à tous les buralistes au mois de septembre et nous espérons que toutes et tous répondront présents, notamment suite à mon interview dans le magazine Le Losange, qu'ils reçoivent tous.

 

Enfin, nous avons poursuivi nos échanges avec Burger King et son agence de communication, l'agence Buzzman. Et nous avons choisi les actions qui seront menées, notamment celles du mois de novembre. Burger King marquera alors sa volonté de nous accompagner sur le moyen et long terme.


Concernant nos Boîtes aux lettres Papillons®, le second trimestre a permis de lancer de nouveaux partenariats auprès de collectivités territoriales, grandes ou petites. J'étais notamment à Bastia au mois de mai pour lancer le déploiement de 14 boîtes aux lettres. Les médias se sont faits l'écho de l'histoire de Lily (décidément ce prénom…) qui a pu libérer sa parole de l'inceste dont elle était victime par son grand père paternel grâce à la Boîte aux lettres Papillons® qui venait tout juste d'être installée dans son école de l'Ain. Sa vie sera désormais différente, comme celle de ses deux cousines qui étaient victimes également. Et son grand-père est désormais en prison.


Enfin, ce second trimestre a permis l'arrivée de deux ambassadrices volontaires et engagées. Coline Berry-Rojtman nous a rejoint en mai et elle a de suite eu des idées incroyables, malgré l'immense combat qu'elle mène contre son père, Richard Berry. Deux jours après, la footballeuse professionnelle, Alice Benoît, évoluant en Ita